Jus de Pomme - Pommeau - Cidres - Calvados - Vinaigre

Page facebook
Petit Futé

LES ACTUALITÉS


Page 4/12  (24 actualités)   1  2  3  4  5  6  7  8  9 
Précédente  Suivante  

Le Flip : Spécialité normande de cidre chaud


Son histoire : Dans les années 30, dans notre Cotentin, le cidre était quasiment la seule boisson alcoolisée. Dans les campagnes, le cidre accompagnait tous les repas et de nombreuses recettes ont été élaborées à partir de ce produit phare.

A l’instar du vin chaud, le FLIP permet de se réchauffer au cœur de l’hiver ou de gouter au plaisir d’une boisson chaude. Adapté d’une vieille recette, le FLIP est constitué de cidre doux de l’année, d’oranges macérées, de calvados, de cannelle, clous de girofles et sucre roux.

Conditionné en bouteilles de 1 litre, pasteurisé avec une DLUO de deux ans, ce produit apporte une touche d’originalité par ses composants et la façon de le consommer



S'il ne fait pas assez froid dans le Cotentin, ramenez-en une bouteille dans votre région pour l'offrir ou la déguster cet hiver. Un souvenir de vacances original
 

L'appellation d'Origine Contrôlée du Calvados


Le Calvados est l'un des rares spiritueux français qui bénéficie d'une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) avec le Cognac et l'Armagnac.

L'AOC n'a été obtenue qu'en 1942 avec difficulté car :

  • La culture des pommiers était rarement la principale activité mais plutôt une activité complémentaire à l'élevage ou autre culture
  • Le Calvados n'était pas commercialisé dans d'autres régions de France, ni exporté
  • Ses différents sobriquets et son fameux diminutif "Calva", lui enlevait son aspect noble


Depuis les années 20, les producteurs normands essayaient d'obtenir l'AOC. Leurs efforts ont abouti seulement pendant la seconde guerre mondiale avec la parution de deux décrets. L'un concernant le Calvados de Normandie (Perche, Cotentin, l'Avranchin, Mortanais et le Pays de Bray) et l'autre pour le Calvados du Pays d'Auge, qui est distillé différemment, avec un alambic à repasse qui chauffe en deux temps, une première chauffe à 25°, et une seconde à 72°.

Pour les autres calvados de Normandie, l'alambic à colonne est autorisé dans des limites assez précises toutefois de production (pas plus de 250 hl de cidre par 24 heures). Le droit à l'appellation s'obtient alors par la dégustation des échantillons par une commission spécialisée de l'Institut National des Appellations d'Origine, qui détermine si l'eau-de-vie correspond bien à la typicité moyenne.